FrenchEnglish

Laurent Saulnier quitte les FrancoFolies et et le Festival international de Jazz de Montréal

Le grand manitou derrière les programmations des FrancoFolies de Montréal et du Festival international de Jazz de Montréal, Laurent Saulnier, vient d’annoncer qu’il quitte son poste après 23 ans de loyaux services. On peut lire dans sa publication: « L’été 22 sera mon dernier été à la tête de la programmation des Francos et du Festival international de Jazz de Montréal. Ce n’est qu’un au revoir… Après 23 ans de loyaux services, de dur labeur et de gros plaisir, il est venu pour moi le temps de passer à autre chose. ».

Il explique la suite des choses pour lui: « Je vais me concentrer sur la gérance de la carrière de Pierre Lapointe et serai consultant pour mes deux festivals préférés. Je quitte aussi parce que je sais que je laisse Les Francos et le Festival de Jazz entre les mains d’une excellente équipe soudée, dirigée par Maurin Auxéméry, directeur de la programmation, qui saura mener ces événements à bon port. ».

Il en profite pour remercier tout le monde: « Je ne saurais partir sans dire un merci particulier à Alain Simard, qui est venu me chercher au Voir il y a 23 ans. Des mercis aussi aux nombreux et nombreuses collègues avec qui j’ai partagé ces 23 années de folie. Sans vous, tout cela aurait été juste impossible. Des mercis aussi aux innombrables artistes qui ont foulé ces scènes et qui m’ont fait vivre tellement d’émotions. Et un dernier merci tout aussi important aux festivaliers et festivalières. Chaque jour, j’ai beaucoup pensé à vous. Merci et amusez-vous bien ! ».

On lui souhaite que le meilleur pour la suite des choses!

 

On vous invite à écouter notre playlist joie quétaine festive pour célébrer la St-Jean

L’équipe d’Hydro-Québec répond avec punch à un internaute pas content de la panne d’électricité

La fille de Pierre Houde teste son papa pour voir s’il est prêt pour le championnat du monde de hockey

Un homme peint ses souliers dans le métro de Montréal comme si de rien n’était

Guy A Lepage trouve une nouvelle façon pour bloquer les trolls qui l’insultent sur le web

Shanie-Lee explique l’histoire d’horreur qu’elle a vécue en revenant de Québec