FrenchEnglish

Un premier film québécois sur la pandémie de COVID-19

Première vague est le tout premier film de fiction québécois sur la pandémie de COVID-19. On peut suivre quatre Montréalais durant les 100 premiers jours de confinement. On retrouve dans ce film les acteurs et actrices: Fayolle Jean Junior et Senior, Marie-Sophie Roy, Mathieu Lorain Dignard, Myranda Plourde, Hinde Rabbaj et Alexandre L’Heureux. La bande-annonce donne vraiment le goût de voir ce long-métrage qui sera disponible dès le 28 avril.

 

On peut lire sous la bande-annonce le synopsis du film: « 12 mars 2020. La COVID-19 vient d’être déclarée une pandémie mondiale, c’est le début du confinement au Québec. Samuel, Fanny, Daniel et Marianne, quatre montréalais provenant de milieux très différents, doivent maintenant s’adapter à cette nouvelle réalité. Ce qu’ils croient être une situation temporaire, deviendra une longue épreuve qui changera leurs vies à jamais. Entre réalité et fiction, Première vague porte un regard sur les 100 premiers jours de la pandémie à Montréal. ».

Plus d’information sur Première vague:

 

On peut lire sur le site officiel du film: « Première vague, premier long métrage officiel de Kino Montréal, est une œuvre ambitieuse qui a été conçue, écrite et tournée au plus fort de la crise de la COVID-19. Le projet a débuté au printemps 2020, en plein confinement, avec comme objectif la réalisation d’un film choral qui ferait le portrait des 100 premiers jours de la pandémie à Montréal. Tourné en juillet 2020, à peine quelques semaines après que l’autorisation ait été donnée pour la reprise des tournages au Québec, le tout sous des contraintes sanitaires jamais vues. ». Un film de Max Dufaud · Kevin T. Landry · Reda Lahmouid · Rémi Fréchette. kinomontreal.com/premierevague

Cette maison à vendre a une salle à manger digne du Cosmodôme et une plage intérieure

 

Un restaurant à découvrir si tu veux manger des pogos épiques

 

Un vendeur sur Marketplace fait de son mieux pour que son client le comprenne

 

Des clients d’un restaurant à Saint-Sauveur improvisent une terrasse

 

Une file impressionnante pour entrer au IKEA de Boucherville