FrenchEnglish

Mariana Mazza répond publiquement à une critique qu’elle a reçue sur ses toiles

Depuis que Mariana Mazza a dévoilé ses toiles, elle reçoit énormément de compliments. On peut dire qu’elle a du talent et que ses oeuvres sont pas mal réussies. Ceci étant dit, une internaute a fait une critique à Mariana sous l’un de ses publications. On peut lire: « On va tu te voir au grand ballet de casse noisette à Noël ? Prochain medium: la danse! Sans joke, je me demande juste si cest pas un peu chien pour ceux qui travaillent dans ce domaine depuis toujours et n’ont pas de visibilité pour vendre des toiles. Ca les efface quand une humoriste connue vend des peintures. ».

Mariana a pris la peine d’y répondre pour lui expliquer comment elle voit les choses. Sa réponse a eu plus de 2800 mentions j’aime et l’humoriste garde toujours un ton courtois. Voici son message: « Salut Caro j’ai pensé à ce que tu dis car tu n’est pas la seule. Et c’est très bien exprimé. Je vais repondre une fois pour toute à ce genre de reflexion. Je ne pense pas que c’est chien pour qui que ce soi si mes toiles créent de la visibilité. Personne n’est effacé si leur travail est honnête et passioné. Je ne peux pas penser à tous les gens qui oeuvrent dans les films, les series, les livres et les art visuels si je decide d’essayer quelque chose. J’ai travaillé 10 ans pour m’etablir comme humoriste et lorsqu’un nouvel humoriste qui fait ça depuis 2 minutes devient un buzz, je ne m’efface pas, je trouve ça inspirant et ça me donne envie de m’élever. La vie n’est pas juste. Rien n’est juste. Par contre, je fais de l’art visuel depuis longtemps et je pense que ma demarche est honnête et surtout, un passe temps qui me fait du bien. Que j’aime partager. À partir de là, je souhaite vraiment que chaque artiste, dans quel domaine soit-il arrive à trouver le meilleur chemin pour briller. Je ne demanderai jamais la permission de m’exprimer de quelque soi la façon. Si le public embarque en plus, c’est encore mieux. Un artiste est un artiste. La chance qui vient avec ne se contrôle pas. Je t’embrasse et merci de me faire reflechir sur tout ça. On ne se revoit pas aux grands ballets, je n’ai pas le physique de l’emploi. Mais on peux se revoir prochainement pour une session de dedicace de livre. Il me fera plaisir de t’en dédicacer un. ».

Pour avoir plus d’information sur son exposition et ses oeuvres, c’est ici!

Hydro-Québec réagit suite aux propos d’Éric Duhaime qui prend sa douche avec ses parents

Infoman a récupéré la statue de cire de Joannie Rochette

Marc Labrèche fait une parodie de la populaire émission Les enfants de la télé

Louis-Josée Houde est de retour avec son fameux concept des remerciements de pochettes

Christine Morency et Mélissa Bédard lancent un touchant documentaire sur la grossophobie