FrenchEnglish

Cette infirmière du CHUM reçoit une contravention à Montréal malgré son message

Dominique Noel vient de faire une publication pour dénoncer une situation qui s’est déroulée près de son travail. En marchant dans l’arrondissement de Ville-Marie à Montréal, Dominique a vu une auto avec un message dans la vitre. On pouvait lire: «Je suis une infirmière, à cause de la pandémie il n’y a pas de stationnement disponible. SVP ne me donnez pas de contravention.». Et qu’est-ce qu’on voit dans la vitre… une contravention!

Je suis très d’accord avec Dominique quand elle dit «Ça manque de compassion mettons», elle a bien fait de publier le tout sur internet. Un internaute dit de contester cette amende: «Horreur…Tout le monde le dit mais j’espère qu’elle va contester!!! Je ne comprends pas ce qui a pu traverser la tête de l’agent…». Un certain Steve suggère d’aider l’infirmière à payer cette contravention: «Moi je ne connais personne dans cette chaîne de message mais je suis prêt à mettre 5 $. Si on trouve 19 autres personnes ça devrait faire le compte. Recontactez-moi pour me dire comment déposer.».

Un certain Pierre n’a vraiment pas la même opinion face à cette situation, il commente: «Ce n’est pas parce que quelqu’un a écrit un message sur le parebrise que la personne travaille dans un hôpital. Moi aussi je pourrais déblatérer n’importe quelle excuse pour me stationner à un endroit interdit. La personne qui donne le ticket ne sait pas ça. C’est plate mais c’est ça. Autre point à savoir: la personne qui a émis le ticket n’a peut-être jamais vu ce qui est écrit sur le papier. Ils regardent la plaque, la marque et le modèle de la voiture. Ils vont uniquement regarder le parebrise pour vérifier la présence d’une vignette pour handicapés dans les zones de vignette.»

Je ne sais pas si Valérie Plante peut intervenir, mais il me semble qu’on devrait tout faire pour rendre le quotidien facile pour les professionnels de la santé en ce moment.

On t’invite à t’abonner à notre Instagram: @petitpetitgamin