FrenchEnglish

La chicane entre Guy Nantel et Fred Dubé continue et ça brasse

La chicane continue entre Fred Dubé et Guy Nantel. Récemment Fred Dubé a fait une critique coup de poing du livre Le livre offensant de Guy Nantel. Celui-ci lui avait répondu sans mettre de gants blancs. Fred a décidé de faire une nouvelle publication concernant Guy, on peut lire: « Petit jeu du samedi. Qui a affirmé ceci : Vladimir Poutine ou Guy Nantel? « Chez les Occidentaux, l’élimination agressive de pages entière de leur propre histoire, soit une “discrimination inversée” contre la majorité dans l’intérêt d’une minorité. Certes, il est noble et nécessaire de combattre les actes racistes, mais la nouvelle “cancel culture” en a fait une discrimination à l’envers, un racisme inversé. » Réponse : Les deux. Vladimir Poutine dans un discours du 21 octobre 2021 (source Mediapart). Guy Nantel dans son livre offensant, p.11-52-66-101-122-140-150… ».

Guy Nantel n’a vraiment pas apprécié cette publication et il lui a répondu: « Je te savais piètre humoriste, mais ne te transforme pas en humain minable Fred. Tu devrais au moins avoir la droiture de mentionner à tes suiveux qui viennent m’écrire des insultes que c’est une fausse citation. Prends plaisir à crinquer ton monde contre moi en citant au moins mes vraies écrits. Je suis certain qu’il y en a des dizaines qui sauront les faire frémir mais au moins elles auront le mérite d’être vraies. Bref, s’il te reste une once d’honnêteté intellectuelle, n’utilise pas ce genre de procédé équivoque bas de gamme pour gonfler ton fan base. ». (via Conneries QC)

À lire aussi: Guy Nantel répond de façon cinglante à la critique de Fred Dubé

Le chum de Valérie Plante fait une pub pour les magasins Simons

Martin Petit fait une blague sur le changement d’heure et les anti-vaccins

L’équipe des réseaux sociaux se prennent pour ceux d’Hydro-Québec et c’est vraiment solide

Véro explique pourquoi Louis Morissette n’est pas sur la photo familiale sur son magazine

Marc-André Perreault de TVA n’arrive pas à faire sa chronique car son enfant voulait des bonbons d’Halloween