FrenchEnglish

Des policiers américains diffusent de la musique non libre de droits pour empêcher d’être filmés

En Californie, plusieurs vidéos circulent où l’on peut voir des policiers qui sortent leur cellulaire pour mettre de la musique non libre de droits quand les citoyens les filment. L’astuce a pour but d’empêcher la diffusion des vidéos sur les réseaux sociaux. Si une vidéo mise en ligne contient une chanson d’une grande compagnie de disque, souvent celle-ci va être retirée automatiquement du web, le son va être retiré ou encore si c’est une vidéo en direct elle sera interrompue immédiatement.

C’est l’activiste américain Sennett Devermont qui a exposé cette manière d’agir des policiers. Il a mis sur son compte Instagram une vidéo enregistrée au commissariat de Beverly Hills, en Californie. Après avoir reçu une contravention qu’il qualifiait injuste, Sennett est allé au commissariat pour avoir les images de la caméra d’intervention du policier. Le militant filme en direct sa discussion avec le policier, et celui-ci sort son cellulaire pour partir une chanson du groupe Sublime. Le policier augmente le volume au maximum et reste silencieux près d’une minute dans le but que l’algorithme capte la musique et arrête le live Facebook. (via Courrier International)

 

Une autre vidéo:

Mario Dumont réagit face à la drôle de saga des nachos

La comédienne Ariel Charest fait une relecture de la vidéo Tequila Heineken pas l’temps d’niaiser

Jacques Villeneuve vend sa maison de Westmount pour 7,2 M$

Kraft Dinner fait une édition spéciale avec des macaronis roses pour la Saint-Valentin

Michèle Richard vend sa maison située à Saint-Sauveur pour 875 000$