FrenchEnglish

Vincent Guzzo est revenu aujourd’hui sur sa déclaration qui avait fait toute une saga

En fin de semaine, Vincent Guzzo a fait toute une saga en affirmant au Journal de Montréal ceci: « On a le droit d’aller se saouler parce que la SAQ est ouverte, on a le droit de se geler parce que les magasins de pot sont ouverts, mais on n’a pas le droit d’aller voir un film. ». L’homme d’affaire, qui n’est pas à ses premiers propos qui sèment la controverse, réagissait à l’annonce du gouvernement de François Legault qui demandait la fermeture des lieux de rassemblements (bars, bibliothèques, musées… et les cinémas).

On pouvait même voir cette image qui a été énormément partagée sur Facebook:

Lors d’une entrevue à QUB Radio aujourd’hui, le président des cinémas Guzzo a voulu corriger le tir. Il a affirmé avoir été «un peu pris hors contexte» pour ensuite dire: «La vérité des faits, c’est qu’est-ce qu’on fait avec les mineurs? Qu’est-ce qu’on fait avec les jeunes de 14 ans? Qu’est-ce qu’on fait avec les enfants de neuf ans? Quand eux aussi ils ont de l’anxiété, eux aussi ils doivent faire quelque chose, que ce soit dans un cinéma ou sur une pente de ski… Et je peux comprendre tout le problème de la pandémie, je ne nie pas ça. C’est pour ça que, nonobstant le fait que j’ai été pris de contre-pied et j’ai pas apprécié qu’on annonce qu’on ferme les cinémas, la première chose que j’ai faite, trois heures plus tard, après que toutes les séances étaient finies, les cinémas étaient fermés.». Vous pouvez entendre le segment complet ici:

On t’invite à t’abonner à notre Instagram: @petitpetitgamin

 

Voir cette publication sur Instagram

 

🤔 #lcn #quebec #montreal #question #tva

Une publication partagée par Petit Petit Gamin (@petitpetitgamin) le

Mots-clés