FrenchEnglish

Comment rendre ta St-Jean 2011 unique

Dans 2 jours c’est la St-Jean. Étant adolescent c’est synonyme que je vais boire ma vie (soit 3 bières Tornade et après tout tourne). À l’aube de cette St-Jean 2011 où la caisse de 24 n’est pas permise dans la ville de Québec, je pense sincèrement faire un retour aux sources et revenir fêter (ma vie) au Centre de la Nature dans la superbe/resplendissante ville de Laval a.k.a. j’aime les Tempos. Au Centre de la Nature tu as le droit à un espace vert immense, faire peur aux enfants des gentilles familles, en plus c’est assez facile de rentrer de la bière en cachette et écouter Grégory Charles qui prend toute la place même s’il est accompagné de sa chorale/petits chanteurs. C’est vrai j’avais oublié, ils ont déplacé l’évènement dans le stationnement du Cégep Montmorency où l’espace vert est du ciment avec des Civics, que les petits vieux ont remplacé les enfants peureux et que Grégory est toujours présent. Comment rendre ma/ta St-Jean 2011 unique?

Je te propose un petit petit guide pour célébrer/souligner cet événement comme il se doit:

1. Avant de sortir et boire/danser [Intervention d’un adolescent boutonneux: Ayoye man pis Fumer genre fumer une montage de joints gros comme un vaisseau d’aliens] tu dois absolument chanter la main sur le coeur l’hymne national du Québec (O Kebek Barnak) de Raôul Duguay (pourquoi c’est pas Grégory qui l’a fait, ç’aurait été meilleur avec sa chorale ou Whoopie Goldberg avec les soeurs de Sister Act). Tu ne sais pas comment mettre la main sur le coeur en écoutant cet hymne, voici l’exemple de Jenny Tremblay pis du petit Steven Demers-Thivierge-Gauthier (3 noms de famille, c’est weird?)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2. Tu dois absolument updater ta profil picture Facebook pour souligner avec un marqueur bleu poudre fluo l’événement de la St-Jean. Si tu veux vraiment être «sua coche el gros» tu mets un drapeau du Québec sur le mur de ta chambre accroché avec du Scotch tape ou la gomme bleue et tu te mets devant pour te prendre en photo. Si tu utilises un appareil photo cheap ça va être encore mieux pour le résultat final.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tu veux te surpasser pour cette 2ième étape de réussite de ta St-Jean 2011, alors tu dois marquer avec le plus de fautes possibles comment «thu est fiert dêtre kébhécois pî qke tu la’s sule koheur le drappot d’hicithe!»



3. Tu dois adapter ton language pour bien communiquer avec les autres. Il faut que tu te surpasses, c’est pas juste avec des sacres classiques tels que «câlice» ou «Ostie» que tu vas te démarquer. Je t’invite à employer cette phrase pour t’assurer que tu vas être un winner le 24 au soir.

«Simonaque que c’est une maudite, st’affaire, que calvârrrse de boute de viârge de belle soirée d’St-Jean Barnak»

Tu peux employer le «barnak» à chacune de tes fins de phrases. Tu t’assures d’être punché à chaque intervention même si tu dis des trucs comme «Moé j’aime ben l’hymne de Raoûl Duguay tsé».

4. Tu veux absolument que ta soirée de la St-Jean 2011 soit marquante. Qui dit marquante dit: un tatouage! Je t’invite alors à te faire un tattoo. Peut-être le lendemain tu vas te dire «ouan c’est pas une si bonne idée» ou «ouan c’est vraiment pas une bonne idée» mais sur le coup tu vas vraiment te sentir le roi du monde, ou le roi du Québec, ou le roi de ta ville, ou le roi de ton corps (c’est important d’être bien dans son corps). Tu peux faire la fleur de lys sur l’avant-bras c’est un classique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si tu es une fille, je t’invite à faire comme cette Tammy Lambert et te faire tatouer «La Québecoise» dans le dos avec le deuxième accent aigu sur le «b» au lieu du «e».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais là si tu veux vraiment te surpasser que tout le monde fasse wow durant la soirée avec ton tattoo et sûrement pas le reste de tes jours, fais toi un Francis Reddy. Tu pourras dire «Pete de Chambre en ville lui c’était un vrai Kèb, en plus il y avait Grégory Charles dans cette émission).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5. Finalement tu dois trouver TA chanson qui va jouer dans ton auto à ton retour à la maison. Moi depuis que je suis tout jeune, mon classique, la chanson que je chante comme un gamin c’est sans aucun doute «Quéquéquébecois» de mon groupe favori Pénéloppe.

(Ça commence à 0:17 la chanson)
http://www.youtube.com/watch?v=SBNbKtCmZu0

Bonne St-Jean tout l’monde Barnak!