FrenchEnglish

Traduction libre

On est tous déjà resté perplexe devant l’étiquette d’un produit coréen visiblement traduite littéralement par Google Translate ou autre Babel Fish. Vous avez probablement aussi déjà fait le test vous-même, et ça ne manque jamais de nous étonner. Imaginez ensuite si vous retraduisiez le résultat dans une autre langue, puis dans une autre, et dans une autre, ainsi de suite, jusqu’à 56 fois! Funny Translator (anciennement Bad Translator) fait exactement cela, et ça donne des résultats sensationnels. Pour illustrer mon propos, voici quelques phrases tirées de grands classiques de la littérature passés à travers le filtre de Funny Translator:

« Mettre à mort un meurtrier est une punition sans commune mesure avec le crime qu’il a commis. » (L’Idiot, Dostoïevski)
Traduction → « Crime difficile. »

« J’ai plus de souvenirs que si j’avais mille ans. » (Spleen, Les Fleurs du Mal, Baudelaire)
Traduction → « Kilométrage / an »

« Mon vit a rougi d’une allégresse vermeille
Au printemps de mon âge
Et mes couilles ont balancé comme des fruits lourds
Qui cherchent la corbeille. » (Les onze mille verges, Guillaume Apollinaire)
Traduction → « hangar Xuan »

« Le repentir est une virginité que notre âme doit à Dieu : un homme qui se repent deux fois est donc un horrible sycophante. » (Illusions Perdues, Balzac)
Traduction → « Dieu putriku menace d’attaque. »

C’est drôle avec des grands auteurs, mais c’est encore plus drôle quand on écrit un peu n’importe quoi, comme par exemple la phrase « J’aime le pudding », qui devient « Roger » après 56 traductions. Allez, amusez-vous, y’en a pour des heures de plaisir!